OASIS NOMADE

2010 | PROPOSITION

Station service sanitaire et sociale | Structure d’accueil temporaire pour domicile fixe
Prev | Next


L’OASIS NOMADE est un projet de construction qui se propose comme une opération pilote visant à démontrer la possibilité de :

1. Construire un espace d’habitat au cœur de la ville inhospitalière qui permette, en collaboration avec une association spécialisée, de faire hospitalité aux plus démunis, en particulier l’hiver, pour faire contrepoint aux mesures d’urgence classiques.
2. Mobiliser pour ce faire un foncier non répertorié comme tel, à savoir les nombreux territoires parisiens gelés pour cause de chantier public à venir ou en cours.
3. Mettre en oeuvre dans cette perspective une stratégie constructive valorisant rapidité (pour répondre à l’urgence), souplesse (pour s’inscrire sans se fixer), modularité (pour migrer d’un hiver sur l’autre et se reconfigurer en fonction de territoires nouveaux), et économie (pour démontrer qu’en récupérant les matériaux générés par la ville elle-même, nous pouvons construire des espaces de vie remarquables et rompre ainsi avec la logique du pire qui prévaut lorsque, pour les plans dits «grand froid», des gymnases sont réquisitionnés pour y entasser des hommes).

Le projet OASIS NOMADE veut défendre la nécessité de générer de la ville souple dans la ville dure en particulier pour ceux qui, bien que participant de l’activité de cette ville (30% des sans-abri ont un travail, la plupart y sont socialement et affectivement investis) en sont exclus (des milliers de sans-abris se glissent, pour simplement survivre, dans les moindres espaces interstitiels de la capitale).

La structure, montable et démontable à volonté, est composée de trois parties. Selon son contexte et en fonction du site occupé, l’objet architectural peut s’adapter en articulant différemment ses trois parties.

La structure est construite en échafaudage (métal et aluminium pour les escaliers). Elle est habillée de bâches textiles plastifiées pour les chambres et le toit. L’ensemble du volume est recouvert d’un filet de protection d’échafaudage. Le bureau et la cuisine sont en métal préfabriqué (containers). L’ensemble des planchers et des cloisons du bloc sanitaire est en bois, pour garantir un confort suffisant.

Maîtrise d’Oeuvre :
Situation :
Budget :
Études :
Images :
Philippe RIZZOTTI | Sébastien THIERY
Paris XI – France
150 K€
Concours
P.RIZZOTTI
Maitrise d’Ouvrage :
Programme :
SHON :
Construction :
Fiche Projet :
Fondation de France
Habitat d’urgence
350 m2

PDF