BELLEVILLE SPATIALE | NUIT BLANCHE

2010 | REALISATION

Electrographe | Performance visuelle et sonore.
Prev | Next

Dans le cadre de Nuit Blanche, et du M.U.R. – cet ancien panneau publicitaire de 8 x 3 m reconverti en lieu d’affichage dédié aux artistes, dans le XIe arrondissement de Paris – Philippe Rizzotti propose une performance qui allie son, affichage et vidéoprojection.

Une première affiche est collée, inspirée de la vue panoramique sur Paris que l’on peut avoir depuis la Tour Montparnasse. La silhouette des bâtiments (immeubles et monuments) est dessinée, comme différents niveaux de skylines, représentant les quartiers, les strates de la ville, et allant jusqu’à l’horizon.

C’est une sorte de grille sur laquelle est projetée une vidéo qui en souligne certains traits puis reconstitue un coucher de soleil sur la ville, qui mène jusqu’à la nuit. Puis, la 3D intervient : des vaisseaux envahissent le ciel et font basculer Paris dans l’utopie d’une ville rêvée. Des feuilles A3 sont collées sur la première affiche, comme un jeu de construction en deux dimensions, reconstituant Paris sous ce nouveau jour. La ville spatiale émerge. Des tours s’élèvent, vertigineuses. De nouveaux axes se forment. Le ciel est jaune, la ville est grise, les principaux monuments sont préservés et certains de leurs contours sont visibles, un peu efffacés toutefois par le temps.

Maîtrise d’Oeuvre :
Situation :
Budget :
Études :
Images :
Philippe RIZZOTTI | Samson LACOSTE
Le Mur | Rue Oberkampf | Paris – France
1000 €
1 mois
P. RIZZOTTI
Maitrise d’Ouvrage :
Programme :
SHON :
Construction :
Fiche projet :
Le M.U.R. | Nuit Blanche Paris 2010
Projection

10. 2010
PDF