MONUMENT’AIR – [MiMOïD 50.28]

2010 | INSTALLATION

Eglise Saint-Nizier – Lyon – FR – 2010
Urban Scenography with Milosh LUCZYNSKI, Dr Spon & Marek CHOLONIEWSKI at the Lyon Fête des Lumieres.


Prev | Next

Je veux chanter les métamorphoses. Ovide

L’église Saint Nizier, depuis trop longtemps immobile, devient, le temps d’un soir, le centre d’un jeu architectural fantasmatique.

Il s’agit d’aller au plus loin des possibilités réelles et imaginaires de la structure (et, ce faisant, de la perception qu’on en a), mais sans la toucher, sans intervenir physiquement. Le moyen de cette célébration – qui est aussi une mise à mort – est la vidéoprojection, frontale et à l’échelle exacte du bâtiment.

Dans un premier temps, les lignes du bâtiment sont soulignées par la lumière. On croit voir un dessin, une église en deux dimensions. S’ensuit un jeu d’ombres et de lumières, qui recrée les perspectives, rend au bâtiment ses profondeurs. Puis, une déconstruction s’opère : les lignes se brisent, se croisent, se faussent ; certains pans de la façade, jusqu’alors en retrait, semblent s’avancer. Peu à peu, c’est toute une mécanique qui se met en place, avec des rouages complexes, des configurations nouvelles. Enfin, ce mouvement est sublimé par l’intrusion du végétal. Ronces, lierre, lianes, fougères envahissent progressivement l’église, donnant l’image d’un futur catastrophique et sublime où la nature aurait repris ses droits. La pierre redevient montagne. Cette vision fantasmée d’une ère nouvelle renvoie au goût universel de la ruine, et à toute la mythologie collective, populaire qui lui est associée.

Maîtrise d’Oeuvre :
Situation :
Budget :
Études :
Photographe :
Philippe RIZZOTTI | M. LUCZYNSKI
Ie Arrondissement | Lyon – France
81 K€
4 mois
P. RIZZOTTI
Maitrise d’Ouvrage :
Programme :
SHON :
Construction :
Fiche Projet :
Ville de Lyon
Scénographie Urbaine / Projection monumentale

12.2010
PDF