Axonométrie

© Vanessa BOSIO

© Vanessa BOSIO

© Vanessa BOSIO

© Vanessa BOSIO

© Vanessa BOSIO

Paysage d’aujourd’hui

2016   Scénographie

L’humanité façonne l’environnement à son image. Les enjeux du design contemporain qui dessine les objets de notre quotidien sont intim ment liés à la transformation de notre environnement.

 

Cette année l’Observeur du Design ouvrira ses portes le jour de la clôture de «Paris 2015», la 28ème Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, dite COP21.

 

Le paysage artificiel proposé essaie de contextualiser les objets de la sélection 2016 de l’Observeur du Design. Ils sont mis en scène dans une grande maquette permettant aux public de les visualiser, voire de les utiliser dans un contexte simulé, de se les approprier pour les comprendre de manière naturelle et intuitive.

 

Cette mise en situation des objets est une métaphore de notre paysage quotidien. Elle cherche à sensibiliser le public à sa relation intime avec son environnement et les objets qui l’entoure.
La maquette, support de l’exposition, évoque un paysage habité tout en jouant des marqueurs de l’organisation classique pour permettre au public de facilement se situer, d’avoir des repères évidents.

 

Une grille de lecture, définie par une série de symboles et d’onomatopées, permet aux visiteurs de se situer, de décoder et de comprendre les catégories, les stades de développement des objets. Le public pourra s’immerger dans ce paysage de la création contemporaine pour l’appréhender. Il pourra ensuite évaluer les objets individuellement dans un espace interactif.

 

Les différentes cimaises sont installées à des hauteurs correspondant aux différents usages. Certains objets sont posés à même le sol, d’autres à hauteur d’assise, de table, de plan de travail ou des étagères. Certains sont accrochés au mur ou, pour les plus fragiles, présentés dans des vitrines. L’idée est de limiter au maximum la mise à distance, de favoriser l’appropriation et l’interaction.

 

Les objets mis en situation dans une architecture simulée et interactive seront à la fois associés à une expérience physique tout en étant reliés à une base de données. L’exposition est une immersion. De nombreux espaces de pause sont prévus de manière à permettre de prendre le temps de l’expérience, de s’asseoir pour discuter, d’échanger, d’expliquer.

 

Chaque réalisation présentée dans le cadre de l’Observeur du design 2016 est clairement rattaché à un des 10 univers proposés de notre quotidien. Le public découvre ainsi le design d’aujourd’hui de façon intuitive, à mesure qu’il déambule dans les différents paysages d’aujourd’hui tout en offrant une expérience ludique, accessible à tous.

Maîtrise
d’œuvre
PRA (mandataire)
Situation
Ile-de-France, France
Budget
100 K€
Études
Mission de base + OPC
Équipe
Philippe Rizzotti, Constance de la Chesnais, Thomas Giroud
Maîtrise
d’ouvrage
APCI, L'Observeur du design
Programme
Scénographie
Surface
372 m²
Statut
Livré 2015
Partenaires
Trafik (signalétique & numérique)