© Philippe RIZZOTTI

Plan

Coupe longitudinale

Ripisylve

2012   Architecture

La future piscine communale de Gland se trouve sur une parcelle s’ouvrant à l’Est sur un panorama cadré par les Alpes et le Jura. Ce paysage est ancré dans l’héritage vaudois de la culture horticole.

 

La présence dans la ville de nombreuses organisations internationales spécialisées dans l’écologie, comme le WWF (World Wildlife Fund) et l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature), amène à la conclusion que la future piscine de Gland doit appartenir à une nouvelle ère : celle du développement durable.

 

Elle doit donc être une piscine écologique, naturelle, l’une des premières du genre en Suisse et au monde.
La proposition a donc pris forme en s’orientant vers le paysage vallonné en créant des filtres sonores ou visuels sur les côtés adjacents tout en ménageant les retraits nécessaires aux connexions vers les autres équipements limitrophes.

 

L’ensemble est surélevé de trois mètres, ce qui permet de glisser le parking et poser le bassin principal, tout en limitant l’incidence sur la topographie naturelle.
Cette stratégie permet de limiter l’impact visuel du parking, de réduire l’empreinte de l’édifice sur le sol, tout en offrant la possibilité de visiter les parois du bassin pour le contrôle des fuites.
L’espace central du dispositif est constitué par le grand bassin de nage, autour duquel s’articulent différents espaces de détente, intérieurs et extérieurs, orientés vers le paysage lointain.
Un jardin d’hiver, au sud, accueille les programmes d’agrément (pataugeoire, hammam, saunas, plongeoir…).

 

C’est d’autre part un filtre fonctionnel qui intègre le système de filtration naturelle de l’eau de la piscine, tel un écosystème composé de bassins à faible profondeur et d’autre part un filtre visuel, protégeant les usagers de l’extérieur et du soleil.

 

Cet ensemble repose sur un soubassement ouvert sur l’extérieur accueillant le parking et les locaux techniques gravitant autour du bassin de nage.

Maîtrise
d’œuvre
PRA (mandataire)
Situation
Gland, Suisse
Budget
12,4 M€
Études
Concours
Équipe
Philippe Rizzotti, Paul Rizzotti, Sanson Lacoste, Yann Gendre
Maîtrise
d’ouvrage
Ville de Gland
Programme
Piscine naturelle couverte
Surface
2 422 m²
Statut
Non retenu
Partenaires
Samuel Nageotte Architectures, Yann Gendre, Ingphi (BE structure), Favre&Guth (architecte local)