Axonométrie générale

Axonométrie éclatée

© Cédric HENRY

Coupe transversale

Hôtel de Coulanges

2015   Réinventer Paris

Innover, c’est valoriser le patrimoine parisien.

 

Développé au sein d’un groupement réunissant ses investisseurs, concepteurs et futurs utilisateurs, ce projet a su bénéficier d’une opportunité rare :  celle de pouvoir associer dès l’origine conception et programmation, de sorte à définir une stratégie d’intervention claire. Le renouveau du bâtiment passe d’abord par l’instauration de nouveaux usages et une plus grande ouverture au public. Nous proposons ainsi d’intervenir sur ses éléments fondamentaux – arcades, passages, façades intérieures, jardin, cour, socle et toiture légèrement surélevée – pour esquisser la renaissance du bâtiment.

 

« L’Hôtel de la Mode », ou sa maison, dessinée pour ses créateurs. Un nouvel écosystème entre cour et jardin, rêve d’horizons lointains, de métropole du Grand Paris et l’émergence dans la ville d’un Marais en perpétuel renouveau, qui s’affirme à partir de ce nouveau point de contact avec la cité.

 

Face à trois siècles d’Histoire aussi bien construite qu’immatérielle, notre projet tient compte de l’ensemble des dimensions de ce patrimoine vivant, en perpétuelle évolution depuis son émergence au XVIIe siècle.

Nous proposons ainsi l’extension légère de la toiture, afin de la raccorder aux héberges voisines. De nuit, elle illumine le Marais à la façon d’une lanterne.

 

Profitant de sa position stratégique entre le Centre Georges Pompidou, la Place des Vosges, le Musée Picasso et la Maison Européenne de la Photographie, l’Hôtel offre aux nouvelles activitiés qui s’y installent une extraordinaire visibilité. De la même manière, les artistes résidents profiteront de cette large ouverture sur la ville pour partager leur travail et présenter leurs créations.

 

Innover, c’est investir de nouveaux lieux et développer de nouveaux services

 

Notre proposition est volontairement hybride, métissant les usages et ponctuant les occupations au rythme des saisons parisiennes.

 

L’immeuble est restructuré en plateau libre intercalé dans les étages de l’hôtel afin d’y adapter une densité optimisée et intelligente, respectueuse de l’histoire de cet ensemble remarquable qui se transforme au gré de ses maîtres d’ouvrage depuis sa construction jusqu’à nos jours.

 

Cette maison des créateurs est une construction polymorphe et modulable qui se métamorphose au gré des fonctions qui l’animent. Elles se mélangent et se complètent pour répondre aux besoins des usagers suivant un calendrier minutieusement géré par ses occupants. Café, restaurant, boutiques, salles d’exposition, de concert, de conférences activent la rue des Francs Bourgeois et le jardin des Rosiers en sous-sol et en rez-de-chaussée.

 

Salons, salles de réunion, plateau ouvert et ateliers sur mesure organisent les étages de l’accélérateur de jeunes créateurs élus temporairement habitants de la maison et de son quartier. L’ensemble est activement transformé dans l’année pour accueillir les évènements de la vie culturelle parisienne.

 

Expositions, salons, séminaires, soirées façonneront la nouvelle histoire de l’Hôtel de Coulanges qui vit grandir la marquise de Sévigné.

Maîtrise
d’œuvre
PRA (mandataire)
Situation
Paris III (75), France
Budget
12 M€
Études
Concours
Équipe
Philippe Rizzotti, Camille Gandry, Chloé Vanacker, Constance de la Chesnais, Thomas Giroud
Maîtrise
d’ouvrage
Triana & L'EXCEPTION
Programme
Réhabilitation de l’hôtel de Coulanges - ERP
Surface
2 500 m²
Statut
Non retenu
Partenaires
Denis Froidevaux & Benoît Barbier (patrimoine), Bollinger-Grohmann (structure), LTA (économie), SWITCH (HQE), AC&T (paysagiste)