© Tristan SPELLA

© Tristan SPELLA

Jardins numériques

2015   Architecture

Un front uni pour la Halle Freyssinet Situé juste en face de l’entrée principale de la Halle et au bout de la promenade, les terrains T10 offrent la possibilité de souligner le grand paysage mais aussi une position exceptionnelle pour créer des logements, sans vis-àvis, ouverts au nord sur la ville et au sud sur les toits de la halle.

 

Nous avons opté pour une approche globale accordant autant d’importance à l’unité générale qu’à l’individualité, dans le souci d’offrir le meilleur cadre à l’échelle de la halle. Tout en venant compléter l’îlot existant, notre projet dessine un fond de scène qui sert la mise en valeur de la halle dans un cadre nécessairement unifié qui réponde à la très grande dimension du bâtiment historique.

 

Ce projet est imaginé comme une synthèse, une articulation, un paysage à la fois monumental et sensible à la petite échelle, une métaphore du tissu urbain. Le projet naît de l’équilibre entre un ensemble unique, composé de parties qui redonnent des échelles architecturales fines et complexes.
Pour autant chaque programme (logements sociaux, logements étudiants, logements intermédiaires) se distingue de l’autre même si un thème commun permet de préserver l’unité du tout en rapport avec l’échelle de la halle. «Faux jumeaux mais vrais amis», les programmes se composent suivant une esthétique du Pixel, une logique d’empilement au service de l’expression des plus petites parties du programme, la cellule, l’appartement, la chambre ou même le placard.

 

Cette logique d’empilement génère une approximation de la limite qui rend flou le contour exact des bâtiments et accentue les relations visuelles entre les 3 éléments programmatiques mais aussi avec les bâtiments de l’ilôt voisin

 

Une dynamique de la variation Issue de l’empilement de la plus petite unité, comme un habitat issu d’un processus naturel, la forme globale autorise une grande souplesse d’aménagement ainsi que des variations propres à chaque lot: des liens se tissent entre le projet et son environnement immédiat ou lointain, entre les différentes composantes du projet.
Des solutions techniques d’une grande simplicité ont été privilégiées pour la constuction de l’immeuble. «L’empilement» des volumes se fait dans une trame très rigoureuse qui permet une descente de charges simple, qui pourront être réalisées sans grande sophistication technique.

 

Pour cette façade, un catalogue commun est mis en place: une trame de base d’environ 2.70m par 2.70m est déclinée sur l’ensemble du projet, une ossature métallique secondaire est fixée en applique sur la structure de béton constituant la base du projet.

 

Elle est habillée de différents éléments en ductal, préfabriqués et à même de répondre aux usages variés proposés en réponse au programme, tout en offrant une grande pérénité au projet. ce choix de materiau, un béton mince et ultra performant se veut une référence à la halle Freyssinet et à sa structure remarquable par sa finesse, de 7cm de béton armé.

Maîtrise
d’œuvre
PRA
Situation
ZAC Masséna - Paris (75), France
Budget
35 M€ / Lot T10b : 10 M€
Études
Concours
Équipe
Philippe Rizzotti, Chloé Vanacker, Thomas Giroud, Constance de la Chesnais, Axel Simon
Maîtrise
d’ouvrage
ICF Novedis / PARIS HABITAT
Programme
Construction de 85 logements intermédiaires
Surface
15 000 m2 / Lot T10b : 4 980 m2
Statut
Non retenu
Partenaires
Chartier & Corbasson Architectes (mandataire), Stephane Malka Architecture