Axonométrie

Plan

© Philippe RIZZOTTI

Coupe transversale

Hôtel des Jours Meilleurs

2014   Mobile

Rénover le regard porté sur l’hébergement d’urgence:

 

En janvier 1954, l’abbé Pierre, publie une lettre ouverte dans le Figaro où il raconte comment un bébé était mort de froid dans la nuit, au moment où le gouvernement refusait d’accorder des crédits pour la construction de cités d’urgence. Alors que les rigueurs de l’hiver 1954 ne cessaient de s’accentuer, l’abbé Pierre multiplie les appels, en faveur des sans-logis et des déshérités. En réponse à ces appels, l’architecte Jean Prouvé dessinera la « Maison des Jours meilleurs », dite aussi de l’abbé Pierre qui sera montée pour le salon des Arts ménager en février 1956 à Paris.

 

Soixante ans plus tard, les Enfants du Canal et le Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines (PEROU) lancent la consultation internationale d’art et d’architecture pour la création d’un centre d’hébergement nomade dans Paris intra-muros. Notre projet s’inscrit dans cette démarche ambitieuse et nécessaire. Nous l’avons appelé l’Hôtel des Jours meilleurs; l’hôtel parce qu’il est nécessaire aujourd’hui de faire hospitalité aux sans-logis. «Des Jours Meilleurs», en référence au projet de Prouvé parce que nous partageons l’ambition d’améliorer le quotidien des plus fragiles d’entre nous.

 

L’hôtel des Jours Meilleurs intègre à la fois les acquis des expérimentations préalablement construites tout en proposant de nombreuses améliorations techniques et permettant également les adaptations nécessaires aux usages qui y seront inventés. Pour faire évoluer le regard porté sur les solutions d’hébergement préfabriqué, il est d’une part nécessaire  d’intégrer les normes de la construction pérenne, mais aussi d’inventer de nouveaux modes opérationnels, aussi bien dans sa construction que dans son entretien. Le choix des sites proposés est déterminant. La manière de les habiter l’est tout autant. Pour ces multiples raisons, le groupement que nous avions proposé était composé d’architectes, d’ingénieurs et de constructeurs pour imaginer un scénario global depuis la conception jusqu’à la migration du projet afin d’esquisser toutes les étapes remarquables afin de les adapter chemin faisant avec les futurs utilisateurs et les habitants.

 

Respecter et faire évoluer le programme :

 

Si la version du projet respecte strictement le programme défini par les organisateurs, les solutions techniques proposées permettront facilement de le modifier aussi bien au stade de la conception qu’une fois installé. Comme demandé, nous avons prévu 20 chambres individuelles, 4 studios pour des couples et 6 chambres pour l’équipe permanente. 6 chambres destinées aux personnes à mobilité réduite seront installées au rez-de-chaussée pour en faciliter l’accessibilité. Les autres seront installées à l’étage. Le bar-restaurant servira d’interface et d’accueil. Sur la petite ceinture, il sera détaché du reste du programme pour limiter les nuisances. Au rez-de-chaussée, seront installés l’ensemble des équipements collectifs comme l’accueil et les bureaux, les ateliers, la médiathèque ou salle polyvalente, la laverie et les locaux techniques. Les espaces seront facilement modulables pour permettre d’accueillir un maximum de fonction et s’adapter aux différents événements. Un sauna, un bain suédois, des douches et des aires de jeux extérieurs sont également prévus pour que les jours et les nuits soient effectivement meilleurs. Des interventions d’artiste sont également prévues pour animer les espaces collectifs et renforcer l’attractivité du lieu.

 

Il sera lieu d’échange, de convivialité et d’hospitalité. Il créera une activité économique complémentaire des ressources propres de l’Hôtel des Jours Meilleurs tout en donnant accès à des sites jusqu’à aujourd’hui délaissés. De la même manière, des programmes complémentaires comme des bains, des aménagements extérieurs seront élaborés a posteriori afin que l’équipement poursuive son évolution et que les habitants soient constamment en contact avec des intervenants extérieurs.

 

S’adapter aux sites

 

Notre proposition est ici présentée sur deux sites: sur un toit et sur la Petite Ceinture. Nous avons choisi ces sites pour leurs caractères remarquables, exceptionnels et complémentaires. Les chambres installées à l’étage sont distribuées par des coursives et s’ouvrent par de grandes baies vitrées sur le paysage lointain. Au rez-de-chaussée, tous les espaces collectifs s’ouvrent quant à eux sur une cour intérieure afin de renforcer l’hospitalité du lieu et de créer une certaine intimité. Cette cour se transformera en jardin au grès des saisons puisque les espaces extérieurs seront également aménagés. On y trouvera entre autres le sauna, le bain suédois, des tables de ping-pong, des terrains de pétanque, un potager ou des plantes.

Maîtrise
d’œuvre
PRA (mandataire)
Situation
Paris (divers sites), FRANCE
Budget
1,8 M€
Études
Concours international ouvert - 1er prix
Équipe
Philippe Rizzotti
Maîtrise
d’ouvrage
Association PEROU & les Enfants du Canal
Programme
Hébergement d'urgence
Surface
1 200 m²
Statut
APD
Partenaires
Bellastock (architecte associé), I+A (structure), SWITCH (HQE+fluides)